Argent, morale et pouvoir : la presse anglaise mouille la Fondation Bruni-Sarkozy

Carla Bruni-Sarkozy, portrait sur le site de sa fondation

Aux parfums d'affaires entourant Liliane Bettencourt, Nicolas Sarkozy sur France 2 a opposé sa « République irréprochable ». Eric Woerth a, peu après, annoncé abandonner son poste de trésorier de l'UMP. Cela sera-t-il suffisant pour mettre un terme au climat de malaise ? La presse britannique vient désormais souligner que les dons à la fondation de Carla Bruni-Sarkozy pourraient venir embarrasser le chef de l'Etat.


Nicolas Sarkozy face à David Pujadas sur France 2

Il est l'homme de la « République irréprochable ». C'était le leitmotiv de…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php