Aung San Suu Kyi, victoire du peuple, victoire digne

"Je voudrais demander à tous les membres de la LND d'être particulièrement attentifs, en particulier au fait que la victoire du peuple soit une victoire digne", a déclaré la lauréate du prix Nobel de la paix 1991 dans un communiqué dimanche après le scrutin. L’opposante birmane Aung San Suu Kyi, a remporté son premier siège de députée. Et la Ligue nationale pour la démocratie (LND) a affirmé lundi avoir conquis au moins 43 des 44 sièges qu'elle briguait.

Une belle victoire de la démocratie.  Mais une démocratie « à l’essai » comme l’explique Arnaud Vaulerien dans Libération. Yves Harté, dans Sud Ouest y voit « Une lumière au fond de Rangoun » , « une victoire qui permet de croire en la justice du monde. » Mais « C'est une minuscule victoire au regard de ce qui existe toujours en Birmanie, tant le pouvoir actuellement n'a rien à craindre, conforté par une Constitution qui donne à un quart des parlementaires les postes désignés en dehors d'un processus électoral. Mais, en Birmanie, une femme que rien n'a su abattre, que rien n'a su détourner du destin qu'elle s'était fixé, est arrivée à son but. »

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€