Une charte sans contrainte pour les droits de l’enfant dans les médias

Vous avez aimé la charte sur l'image des femmes dans les médias en 2010 ? Vous allez adorer la charte pour la « protection de l’enfant dans les médias », officialisée ce mardi.


« Elle n’édicte aucune norme ou obligation : c’est une charte d’engagement ». Voici les termes utilisés en préambule pour décrire le statut de la charte sur la "Protection de l’enfant dans les médias", présentée mardi 21 février à Roselyne Bachelot. La situation a le mérite d’être claire : ce document n’engage que la bonne volonté de ceux qui veulent bien le signer.

Cette charte regroupe, pour la première fois, « l’ensemble des droits de l’enfant [et] définit également les engagements des médias en…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php