Copé prend ses aises avec la parité

Les justifications du patron de l'UMP, qui n'a investi que 25% de femmes aux législatives, peinent à convaincre.

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€