Dannemarie doit retirer ses silhouettes sexistes

La justice donne raison aux féministes : les silhouettes de femmes lascives exposées dans la commune de Dannemarie constituent "une atteinte grave et manifestement illégale au principe d’égalité entre les femmes et les hommes".


(Mise à jour - Affaire à suivre : le maire de Dannemarie a annoncé avoir fait appel devant le Conseil d'Etat)

La ville de Dannemarie, dans le Haut-Rhin, doit retirer sous 8 jours ses panneaux clairement sexistes : ainsi en a décidé la justice. « La seule présence sur la voie publique de ces illustrations qui dévalorisent les femmes cause un trouble à l'ordre public ».

Ce sont 125 panneaux en…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php