Débat « viril » et « petit calomniateur »

Comme une revanche… Les observateurs n’avaient pas pu rouler des mécaniques en 2007 avec la présence d’une femme au second tour de l’élection présidentielle. Ils s’en donnent à cœur joie au lendemain du débat entre François Hollande et Nicolas Sarkozy. « Viril » est le mot qui revient le plus souvent dans les commentaires des médias français, avec des métaphores sportives. Le président sortant serait « dans les cordes », le quotidien 20minutes a par exemple vu un  « match technique et musclé », Bfmtv des « échanges virils ».

En 2007, quand Ségolène Royal s'était mise en colère pendant le débat, Nicolas Sarkozy…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php