Débat « viril » et « petit calomniateur »

Les observateurs disent le débat du second tour "viril", malgré les propos de cour de récréation.

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€