Des piliers et des inconnues

De vieilles photos de dirigeants politiques soulignent les divergences de destins selon le sexe des courtisans.


C'est une image publiée dans le JDD, dimanche 2 juillet, qui illustre un article consacrée à la « revanche des DSK boys » d'anciens jeunes strauss-kahniens, devenus aujourd'hui des piliers du « pourvoir macronien ». On y voit Dominique Strauss-Kahn et sa jeune équipe de campagne lors de la primaire socialiste en novembre 2006. Douze jeunes gens autour de DSK : huit hommes et quatre femmes. Sur ces huit hommes, cinq sont nommés sur l'image, qui occupent aujourd'hui des rôles importants auprès d'Emmanuel Macron. Que sont devenu.e.s les autres ? L'histoire ne le dit pas.

Les…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php