Dominique Bona, MA cher confrère

Bona

La nouvelle académicienne Dominique Bona découvre qu'elle devra appeler ses consoeurs "cher confrère"


« Entrez mais faites comme chez nous »... C’est ce que semblent dire aux nouvelles académiciennes les académiciens, qui ne se sont manifestement toujours pas remis d’avoir ouvert la porte de la Coupole aux femmes.
Farouchement opposés  à la féminisation des noms de fonction, les messieurs en habit vert  ont l’habitude de  s’appeler « mon cher confrère » entre eux... qu’ils s’adressent à une femme ou à un homme.
La romancière  Dominique Bona, élue le 18 avril dernier au fauteuil 33, l’a appris en entrant  sous la Coupole et le raconte au micro de France Culture dans l’émission

css.php