DSK mania, bis repetita

Avant même les primaires socialistes, les éditorialistes voient Dominique Strauss-Kahn au second tour des présidentielles... Comme en 2006.


En 2006, les éditorialistes encensaient Dominique Strauss-Kahn. Il était l’invité vedette de la presse économique qui lui demandait de dérouler son programme pour sa très probable future élection. Dans le feu de sa popularité auprès du cercle des chroniqueurs politiques, DSK aurait parlé d’« hallucination collective » en évoquant les scores de Ségolène Royal dans les sondages. Et la presse de pronostiquer un duel DSK /Sarkozy malgré ces sondages. Puis… patatras, le 16 novembre 2006, DSK a brutalement été éliminé de la course avec à peine 20 % des voix au sein du PS.

2011, mêmes certitudes dans les gazettes. A quelques…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php