L’égalité des sexes ne passera pas par la réforme fiscale

François Hollande sur France 2, le 3 janvier 2011

Il y a un an, le PS était en passe de se laisser tenter par l’individualisation de l’impôt : le renoncement au quotient conjugal aurait encouragé l’égalité professionnelle. Las, il n’en est plus question aujourd’hui.


 

En finir avec le quotient conjugal - soit la possibilité pour les couples mariés ou pacsés de faire une déclaration d'impôts commune - et à la place individualiser l'impôt : c'était l'un des piliers de la « révolution fiscale » prônée par trois économistes de gauche et largement relayée depuis un an.

Mais cette piste…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php