La féminisation des CA et les « super vitrines »

La féminisation des conseils d'administration en France avance à marche forcée. Mais ne profite pas vraiment à la promotion en interne. L'observatoire Ethics and Boards le confirme dans une étude : entre 2009 et 2011, le nombre de mandats détenus par les femmes dans les conseils d'administration du CAC 40 est passé de 60 à 119. Après avoir stagné pendant des années, la part d'administratrices a ainsi passé les 20% en moyenne dans ces CA.

Cette poussée signifie que les grandes entreprises, dans leur ensemble, ont anticipé la loi "Zimmermann-Copé" d'octobre 2010, qui les oblige à atteindre ce seuil de 20% avant 2014 (et 40% en 2017).

Pas de cocorico, pour autant,…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php