Femme en politique ? Première dame ou invisible

match
Illustration de l'article du Figaro

Tandis que les femmes de l’UMP décident de présenter des listes dissidentes sans trop émouvoir les dirigeants des partis ou les médias, les possibles premières dames font la Une.


 

L’UMP n’a investi que 28 % de femmes parmi les candidats aux législatives et, à Paris, aucune n’est dans une circonscription acquise à la droite. Il y avait deux femmes députées dans la capitale, il ne devrait y en avoir aucune après les prochaines élections. Ce n’est pas faute d’avoir tiré des sonnettes d’alarme ! Ces élues avaient menacé de se présenter en face des candidats investis, elles…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php