Femmes et sciences : trois siècles de données

Un travail de fourmi vient fournir une foule de données sur la faible place des femmes, en progrès toutefois, dans le champ des publications scientifiques.


 

C'est Owni.fr qui a repéré ce « travail de tri phénoménal » réalisé par The Chronicle : ce magazine académique états-unien s'est penché sur pas moins de 2 millions de publications scientifiques de 1665 à 2010 – dont la moitié depuis 1990.

L'outil interactif proposé par The Chonicle permet d'observer les pourcentages de femmes auteurs selon les périodes et les champs académiques. Exemple :

 

Chronicle

 

Les constats n'ont malheureusement rien de surprenant. Ainsi, sur la période la plus récente…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php