Garde d’enfants : deux ans sans convaincre

Dans son discours sur la politique familiale, il y a tout juste deux ans, Nicolas Sarkozy promettait la création de 200 000 places d'accueil pour la petite enfance d'ici la fin de son quinquennat. La promesse sera difficile à tenir. Le chef de l'Etat annonçait aussi une réforme du congé parental... aussitôt enterrée, puis exhumée deux ans après.


 

200 000 places supplémentaires pour l'accueil des enfants de moins de 3 ans. C'est l'objectif affiché par le chef de l'Etat lors de son discours sur la politique familiale, le 13 février 2009. Il a été finalisé par la Convention d'objectifs sur la période 2009-2012 signée…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php