ABONNEZ-VOUS    I   CONNECTEZ-VOUS  I   RECEVEZ LA NEWSLETTER  I   AIDE

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bien-être Mis en ligne le 15/11/10 I Rédaction par Arnaud Bihel
E-mail

Jill Matheson

Prendre en compte le bien-être pour guider les politiques publiques ? Avec le rapport Stiglitz-Sen, remis il y a un an à Nicolas Sarkozy, les Français avaient tiré les premiers. Mais les Anglais veulent agir plus vite en utilisant, dès l'an prochain, de nouveaux indicateurs.

La suite de cet article est accessible sur abonnement.
Vos abonnements permettent aux nouvelles news d'exister.

E-mail
 

Commentaires (Abonné-e : connectez-vous pour commenter)   

 
#5 stephanie PERRIN 27-11-2010 12:44
Bonjour à tous

j'organise une conférence sur la performance et le bien-être au travail avec el cabinet d'architecture tertiaire GENIE DES LIEUX sur le salon SIMI le 3 12 à 11 h 30. Un guide des bonens pratiques sera distribué, synthèse d'ateliers de réflexion entre experts, utilisateurs salariés et industriels et conseil... sans oublier les pouvoirs publics (locaux ou nationaux). Si cela vous intéresse, welcome !
stéphanie PERRIN
Signaler à l’administrateur
 
 
#4 AnnieB 19-11-2010 12:26
BeN .. On peut déjà mesurer l'augementation et la proportion des dépenses d'éducation et de santé dans le budget global, Quant à la frugalité, c'est adopter une nouvelle hiérarchie des investissements pour l'état,moins de dépenses ostentaoires et de luxe de bling bling d'avions d'armes etc et pour tout le monde un nouveau type de consommation.ET pour les actionnaires..d es retours moins gras...etc etc ( je renvoie volonters au super colloque organisé par les nouvelles news sur les nouveaux indicateurs et l'économie du Bien-Etre)
Signaler à l’administrateur
 
 
#3 LesNnews 18-11-2010 14:52
@AnnieB Merci pour ton commentaire très pertinent. Comment propose-tu de mesurer la "répartition éthique des richesses l'éducation pour tous". Et qu'entends-tu par frugalité ?
Signaler à l’administrateur
 
 
#2 AnnieB 16-11-2010 11:53
Un signe qui montre bien que les gouverants, même les "libéraux" ne croient plus à la crossance économique. et préprent les esprits Mais le bien être, ne sort pas d'un chapeau, ni de réductions drastiques des dépenses de santé, d'education de recherche..et dépend d'une répartition ethique des
richesses, de l'éducation de tous à une certaine frugalité y compris celle de l'Etat , mais pas à la rduction technocratique de tous les budgets. En tous cas à suivre de près!!!
Signaler à l’administrateur
 
 
#1 Alix 15-11-2010 20:51
et en plus, ça nous a coûté un bras cette commission Stiglitz....
Signaler à l’administrateur
 

LA SELECTION

Unes4 138x180

DOSSIER

Stéréotypes dans les médias, à l'école, dans les jouets, le sport...

En savoir +

SEXISME ORDINAIRE

Créée en 2011, la page Facebook britannique affichant des photos de « femmes qui mangent dans...
Le député Philippe Vitel évoque la "justice du plumart" à propos de Ségolène Royal. Il fait partie...

DANS L'ACTUALITE

De la surexposition d'hommes politiques aux faits divers où les femmes sont définies par rapport...
Des anti-austérité et un conseiller du Président de la République amateur de chaussures de luxe...
Le Premier Ministre met l'économie au pas, Servier est mort et les femmes ont le droit de vote depuis...
Ils veulent supprimer le smic (de façon transitoire ou non), elles veulent travailler sans être agressées....

Les nouvelles brèves

L'ancienne spécialiste des risques de marché chez BNP Paribas, députée PS depuis 2012, devient la...
La victime avait, dans un premier temps, été accusée d'atteinte à la pudeur.
Si les listes pour les élections municipales sont paritaires dans toutes les villes de plus de 1000...

Débat du moment

Qu'est-ce que la richesse ?

Et si on changeait d'indicateurs pour orienter autrement les politiques publiques ?

Réagir !

Plus de Nouvelles News