ABONNEZ-VOUS    I   CONNECTEZ-VOUS  I   RECEVEZ LA NEWSLETTER  I   AIDE

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Civilisation Mis en ligne le 14/02/11 I Rédaction par La Rédaction
E-mail

Dans son discours sur la politique familiale, il y a tout juste deux ans, Nicolas Sarkozy promettait la création de 200 000 places d'accueil pour la petite enfance d'ici la fin de son quinquennat. La promesse sera difficile à tenir. Le chef de l'Etat annonçait aussi une réforme du congé parental... aussitôt enterrée, puis exhumée deux ans après.

La suite de cet article est accessible sur abonnement.
Vos abonnements permettent aux nouvelles news d'exister.

E-mail
 

Commentaires (Abonné-e : connectez-vous pour commenter)   

 
#1 Lilie 15-02-2011 12:05
Après la discussion Européenne sur l'allongement du congé maternité, qui avait donné lieu à débat, dont la proposition (soutenue y compris par N. Kosciusko Morizet et R Bachelot) de reporter cet allongement obligatoire et son coût sur le partage avec les pères par un congé paternité, il n'y a pas eu de lien avec les discussions à venir?
Signaler à l’administrateur
 

LA SELECTION

Unes4 138x180

DOSSIER

Stéréotypes dans les médias, à l'école, dans les jouets, le sport...

En savoir +

SEXISME ORDINAIRE

Créée en 2011, la page Facebook britannique affichant des photos de « femmes qui mangent dans...
Le député Philippe Vitel évoque la "justice du plumart" à propos de Ségolène Royal. Il fait partie...

DANS L'ACTUALITE

De la surexposition d'hommes politiques aux faits divers où les femmes sont définies par rapport...
Des anti-austérité et un conseiller du Président de la République amateur de chaussures de luxe...
Le Premier Ministre met l'économie au pas, Servier est mort et les femmes ont le droit de vote depuis...
Ils veulent supprimer le smic (de façon transitoire ou non), elles veulent travailler sans être agressées....

Les nouvelles brèves

L'ancienne spécialiste des risques de marché chez BNP Paribas, députée PS depuis 2012, devient la...
La victime avait, dans un premier temps, été accusée d'atteinte à la pudeur.
Si les listes pour les élections municipales sont paritaires dans toutes les villes de plus de 1000...

Plus de Nouvelles News