ABONNEZ-VOUS    I   CONNECTEZ-VOUS  I   RECEVEZ LA NEWSLETTER  I   AIDE

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Contre-courant Mis en ligne le 20/08/12 I Rédaction par Arnaud Bihel
E-mail

FemenWar1Suite à la condamnation des Pussy Riot en Russie, leurs cousines ukrainiennes de Femen déclarent la « guerre » à Poutine et à l'église orthodoxe. Et ce ne sont pas que des mots.

La suite de cet article est accessible sur abonnement.
Vos abonnements permettent aux nouvelles news d'exister.

E-mail
 

Commentaires (Abonné-e : connectez-vous pour commenter)   

 
#18 RE: Après les guitares de Pussy Riot, la tronçonneuse de Femenjeanmarcikly 09-09-2012 22:08
tes commentaires sont le reflet de la
soft idéologie; tout se vaut, interdit d'interdire, tout le monde est beau sauf les affreux cathos, orthodoxes obscurantistes( tiens les musulmans jamais cités étrange sélection!!) ce sont ces arguments anti-religieux, anti-chrétien, et maintenant christiannophob e qui ont conduit au génocide soviétique communiste,et Cambodgien plus récement à ce chiffre de 100millions de morts; déportations massives; hopitaux psychiatriques, camp de "rééducation forcée; famine organisée comme en Ukraine.
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#17 idiots utilesjeanmarcikly 05-09-2012 00:17
la guerre en Tchétchénie est comme celle de l'UCK terroriser les russes en brulant les monastères, les églises, les tchétchènes sont des tueurs à abattent rapidement vive Poutine seul vrai grand européen qui a des c... là où les autres occidentaux sont des laches, renoncant depuis longtemps à leur valeurs sacrées, quelle indignation sélective quand tu nous tient!
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#16 a propos de la Tchétchéniejeanmarcikly 04-09-2012 22:39
Citation en provenance du commentaire précédent de silrea :
Citation en provenance du commentaire précédent de Lène :
Ces jeunes femmes m'ont l'air plutôt sensées, du moins d'après ce que j'ai pu lire sur Wikipedia. Leur approche me semble assez cohérente: elles réclament tout à la fois plus de démocratie (et, en effet, que vaut une démocratie privée des voix de la moitié de la population), dénoncent la mainmise de la religion dans les débats de société. Pour ce qui est de la croix en question, il me semble que c'est vraiment le pouvoir de l'Église qu'il s'agit de remettre en cause, au moment même où on condamne pour "blasphème" en Russie. Les religions n'ont pas pour but l'émancipation humaine, mais une lecture et explication du monde qui se veut absolue, hors du temps et de l'histoire; et jusqu'à présent, les églises s'accommodent mal des remises en questions et des évolutions des sociétés. Ces femmes ont le mérite de poser des questions centrales. À suivre, donc.


=> Je suis assez d'accord, et encore plus quand on se souvient que l'église bénissait les chars en partance pour la Tchétchénie.

réponse de "quand l'église bénissait les chars en partance pour la Tchétchénie" Cette guerre de Tchétchénie, comme celle du Kossovo avec les Serbes fut le fruit d'une campagne de désinformation appuyée par l'ONU et les Américains et les médias aux ordres!Les tchétchènes sont des térroristes qui comme leurS homologues de l'UCK au Kossovo Serbe; brulaient les monastères, les églises tuait les civils Russes la grande presse s'est bien gardée de parler des atrocités commise par l'UCK sur les civils Serbes ou Kossovars, Roms ou pas; la terreur a régné en maître comme elle a régnée en Tchétchénie pour les mêmes raisons; d'ailleurs les Tchétchènes ont noués des liens avec l'UCK cela est une chose connue de tous les observateurs; il suffit de lire le site Balkans-Infos pour en avoir la preuve; oui Poutine reste le dernier grand homme européen ou l'amour de la patrie font figure de valeurs
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#15 Femen dangerJeanmarcikly 04-09-2012 17:51
Si elles s'en prenaient à 1 mosquée ou 1 synagogue quel crime abominable elles auraient commise à juste titre la religion antiraciste aurait protestée au grand renfort du retour de la bébête immonde mais quand ce sont des symboles chrétiens tout le monde se tait! Quelle hypcrisie, si je tenais ces démens je leur ferait passer rapidement l'envie , sk on sait où elles se trouvent et qui les soutient il faut agir en conséquence cela va mal finir
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#14 Femen dangerJeanmarcikly 04-09-2012 17:51
Si elles s'en prenaient à 1 mosquée ou 1 synagogue quel crime abominable elles auraient commise à juste titre la religion antiraciste aurait protestée au grand renfort du retour de la bébête immonde mais quand ce sont des symboles chrétiens tout le monde se tait! Quelle hypcrisie, si je tenais ces démens je leur ferait passer rapidement l'envie , sk on sait où elles se trouvent et qui les soutient il faut agir en conséquence cela va mal finir
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#13 RE: Après les guitares de Pussy Riot, la tronçonneuse de FemenLène 28-08-2012 15:53
Citation en provenance du commentaire précédent de Gérald :


Premièrement, il suffit de regarder cette croix pour se rendre compte qu'elle n'a rien d'orthodoxe, question de forme.
Deuxièmement, cette croix était un monument commémorant l'holomdor cette famine programmée par Staline qui fit plusieurs millions de morts en Ukraine, durant l'hiver 1932/1933, afin de mater la résistance de ce peuple. Cette croix avait été dressée suite à la Révolution Orange en 2004 pour dénoncer les crimes de Staline mais aussi l'emprise de la Russie sur L'Ukraine. Les deux idiotes topless se sont clairement trompées de cible, en plus du caractère particulièrement stupide de la dégradation de monuments religieux
Troisièmement: si ces militantes (agents provocateurs?)s'étaient attaquées à un symbole du pouvoir ou de l'église orthodoxe, elles seraient déjà en prison ou dans une posture plus fâcheuse encore
Quatrièmement: A l'aune des réactions en Ukraine et ailleurs, les Femen n'ont eu besoin de personne pour se décrédibiliser...


Premièrement je ne trouve pas que le caractère religieux d'un monument soit une circonstance aggravante, deuxièmement vous ne citez (toujours) pas vos sources.
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#12 RE: Après les guitares de Pussy Riot, la tronçonneuse de FemenGérald 28-08-2012 03:22
Citation en provenance du commentaire précédent de Lène :
Dans les commentaires, on trouve deux significations à la fameuse croix tronçonnée (commémoration d'un génocide dans les années 30 pour l'un, victimes de Staline pour l'autre). Cela recouvre-t-il le même événement? Les sources ne sont pas citées, ce qui me permet de douter de la véracité de l'affirmation. Ne serait-ce pas plutôt une tentative de décrédibiliser l'action des Femen?


Premièrement, il suffit de regarder cette croix pour se rendre compte qu'elle n'a rien d'orthodoxe, question de forme.
Deuxièmement, cette croix était un monument commémorant l'holomdor cette famine programmée par Staline qui fit plusieurs millions de morts en Ukraine, durant l'hiver 1932/1933, afin de mater la résistance de ce peuple. Cette croix avait été dressée suite à la Révolution Orange en 2004 pour dénoncer les crimes de Staline mais aussi l'emprise de la Russie sur L'Ukraine. Les deux idiotes topless se sont clairement trompées de cible, en plus du caractère particulièremen t stupide de la dégradation de monuments religieux
Troisièmement: si ces militantes (agents provocateurs?)s 'étaient attaquées à un symbole du pouvoir ou de l'église orthodoxe, elles seraient déjà en prison ou dans une posture plus fâcheuse encore
Quatrièmement: A l'aune des réactions en Ukraine et ailleurs, les Femen n'ont eu besoin de personne pour se décrédibiliser. ..
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#11 un peu de rigueur...Lène 27-08-2012 14:10
Dans les commentaires, on trouve deux significations à la fameuse croix tronçonnée (commémoration d'un génocide dans les années 30 pour l'un, victimes de Staline pour l'autre). Cela recouvre-t-il le même événement? Les sources ne sont pas citées, ce qui me permet de douter de la véracité de l'affirmation. Ne serait-ce pas plutôt une tentative de décrédibiliser l'action des Femen?
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#10 il n'y a pas de guerre saintesilrea 26-08-2012 13:25
Citation en provenance du commentaire précédent de Lène :
Ces jeunes femmes m'ont l'air plutôt sensées, du moins d'après ce que j'ai pu lire sur Wikipedia. Leur approche me semble assez cohérente: elles réclament tout à la fois plus de démocratie (et, en effet, que vaut une démocratie privée des voix de la moitié de la population), dénoncent la mainmise de la religion dans les débats de société. Pour ce qui est de la croix en question, il me semble que c'est vraiment le pouvoir de l'Église qu'il s'agit de remettre en cause, au moment même où on condamne pour "blasphème" en Russie. Les religions n'ont pas pour but l'émancipation humaine, mais une lecture et explication du monde qui se veut absolue, hors du temps et de l'histoire; et jusqu'à présent, les églises s'accommodent mal des remises en questions et des évolutions des sociétés. Ces femmes ont le mérite de poser des questions centrales. À suivre, donc.


=> Je suis assez d'accord, et encore plus quand on se souvient que l'église bénissait les chars en partance pour la Tchétchénie.
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#9 RE: Après les guitares de Pussy Riot, la tronçonneuse de FemenGérald 23-08-2012 04:25
Citation en provenance du commentaire précédent de Harald Kaufmann :
Tronçonner une croix c'est tronçonner un truc de bois de petite valeur.
D'ailleurs: les taliban étaient le souverain, FEMEN est une association défensive.

Cette croix était un monument érigé pour le souvenir des victimes d'un génocide,ce qui pour vous semble ne rien représenter. Votre commentaire fait froid dans le dos quand tous les fachos du monde se réclament d'une logique défensive pour profaner mosquées et synagogues...
Citer Signaler à l’administrateur
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

LA SELECTION

Unes4 138x180

DOSSIER

Stéréotypes dans les médias, à l'école, dans les jouets, le sport...

En savoir +

SEXISME ORDINAIRE

4 femmes sur 20, 17 sur 60... un classement des hauts fonctionnaires montre que la parité n’est...
Le débat soulevé par l'initiative d'un centre commercial chinois n'a rien de nouveau, ni rien de...

DON

SOUTENEZ LES NOUVELLES NEWS, FAITES UN DON (défiscalisé à hauteur de 66 %)

jaimelinfo_300x100

Agenda


SPEAK UP !
4 web-conférences interactives

1h30, devant votre écran,
Demandez le programme : Clic ici

SocialBuilder organise les

Rencontres "Education à l'Egalité F-H dans l'Enseignement supérieur"

Jeudi 15 novembre, de 8h30 à 12h30

A Télécom ParisTech, 46 rue Barault, Paris 13

Programme et inscription

<!--[if gte mso 9]> <w:lsdexception locked="false" priority="73" semihidden="false" unhid

DANS L'ACTUALITE

Dans la région Centre l'élue FN au Parlement européen, Jeanne Pothain, n'a jamais fait la moindre...
La directrice de la rédaction du New York Times a été poussée vers la sortie. Victime d'une réputation...
La ministre belge en charge des droits des femmes aurait-elle utilisé les médias pour discréditer...
A Albigny, les adjoints au maire sont 3 hommes et 1 femme. Un vote en deux fois a permis de contourner...

Les nouvelles brèves

Le comité exécutif de la banque allemande comptait 18 hommes. Il y aura désormais... 1 femme et...
Une Saoudienne mariée à un toxicomane actuellement incarcéré vient d‘obtenir le divorce.
La Norvégienne, qui était déjà devenue en 2009 la première femme à accéder au rang de général...

Débat du moment

Qu'est-ce que la richesse ?

Et si on changeait d'indicateurs pour orienter autrement les politiques publiques ?

Réagir !

Plus de Nouvelles News