ABONNEZ-VOUS    I   CONNECTEZ-VOUS  I   RECEVEZ LA NEWSLETTER  I   AIDE

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cinéma Mis en ligne le 06/07/10 I Rédaction par Coline Garré
E-mail

Dirty diariesA travers douze courts métrages aux influences arty et underground, la réalisatrice suédoise Mia Engberg présente douze regards de femmes sur  la pornographie. Pari réussi ? Plus qu’érotique, la jouissance que procure ce film est d’ordre intellectuel en nous invitant à réfléchir sur la sexualité féminine.

La suite de cet article est accessible sur abonnement.
Vos abonnements permettent aux nouvelles news d'exister.

E-mail
 

Commentaires (Abonné-e : connectez-vous pour commenter)   

 
#10 nanoubix 02-01-2011 17:01
D'accord avec les commentaires de Pitoum et d'Agnes Maillard. Skin reste dans un tiroir de ma mémoire érotique. Il provoque une chaude sensation sur le bout des doigts, des lèvres, des seins. Il mèle le plaisir des sons au toucher, et, pour une fois, les images de ces corps ambivalents renforce la sensualité plutot que mettre une distance entre eux et moi. Le scénario s'appuie sur le jeu - une dimension érotique qu'on retrouve rarement dans le porno classique. Le reste des films n'ont pas stimulé ma libido ni l'espoir d'un renouveau du genre. Quelqu'un a dit 'arty' - l'art du porno ne passera surement pas par l'intellectuali sme!
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#9 Dirty D 29-11-2010 13:19
Pour ceux qui ont aimé le film ou ceux qui n'ont pas pu le voir, le film sort le 7 décembre en DVD dans une édition spéciale avec plein de bonus.

:-)
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#8 Pitoum 07-11-2010 00:49
Beaucoup aimé Skin qui m'a rappelé une nouvelle graphique d'un album des humanoïdes associés (mais là, je retrouverais pas le titre).

Globalement déçu toutefois, par un manque d'innovation général.

A part Flasher Girl et Skin, on ne trouve pas de "plus-value" à du porno classique à mon sens. Soit parce qu'on est trop dans de l'arty incompréhensibl e, soit parce qu'on est dans du porno et c'est tout. Les scènes de masturbation, les combats de femme, rien de neuf sous le soleil.
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#7 agnes.maillard 27-08-2010 17:57
Il n'y en a pas eu plusieurs, de bandes annonces?
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#6 Jeanne38 27-08-2010 13:52
Rien que la bande annonce est prétentieuse et chiante.
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#5 agnes.maillard 28-07-2010 14:33
Effectivement, je bosse sur le dossier du porno depuis la sortie de ce film et je me rends compte que ce n'est que le dernier avatar d'une longue série de tentatives de pornos "féministe", "féminin" ou "pour femmes". Au final, ça sent quand même un peu l'alibi pour continuer tranquillos à produire des charrettes de films de cul où les femmes sont traitées globalement comme des sexes à prendre sans autre forme de procès.

Effectivement, le genre se renouvelle un peu sur Internet avec les pornos amateurs et/ou semi/pro, mais sans que cela ne révolutionne non plus une représentation de la sexualité plutôt pauvrounette, essentiellement axée sur les orifices...
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#4 AdH 27-07-2010 16:29
La repompe éhontée du concept de IfeelMyself/Bea utiful Agony est abusée.
Sinon, agnes a tout dit, ça ne fera pas date. Le porno féministe, c'est clairement un non-sens (pas pour des raisons sociologiques, mais pour des raisons cinématographiq ues), il n'y a pas besoin de féminisme pour voir du porno moins stéréotypé (oh tiens le porno amateur, oh tiens les indés, oh tiens les semi-pro...).

Et pis c'est tout.
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#3 agnes.maillard 12-07-2010 10:16
Bon, j'ai enfin réussi à le voir.

Sans être spécialiste du porno, et même si tous les films ne sont pas explicites, c'était clairement du porno, avec même un peu de hardcore dedans.

Point de vu purement pornographique, on peut dire que la moitié des films ne présentent pas un grand intérêt, mais certains sont clairement dans l'exploration d'une représentation de la sexualité moins stéréotypée. Après, mais ce n'est que mon point de vue, porno féminin ne veut pas dire porno lesbien et c'est quand même une impression que j'ai eu. Les hommes sont très peu présents et quand ils le sont, c'est pas très glorieux, à une ou deux exception près. On en revient toujours au même débat : le féminisme n'est pas l'échange d'un sexisme par un autre!

Point de vue cinématographiq ue... bon, il y a le parti pris technique très "Dogme" de se limiter à des téléphones mobiles et manifestement, certaines avaient des téléphones tous pourris. Parfois, il y a un bon usage des flous, de la focale fixe et du grain pour la mise en scène, mais la plupart du temps, ça n'apporte rien au sujet.
Quant à l'écriture d'une nouvelle grammaire cinématographiq ue pornographique, on reste quand même pas mal sur notre faim.

Donc, expérience intéressante, mais qui ne fera pas date!
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#2 Clem 08-07-2010 15:42
Films inégaux, mais tous d'un grand intérêt pornographique justement, car ils détournent et brisent les codes du genre.
Citer Signaler à l’administrateur
 
 
#1 jelaivu 07-07-2010 16:35
Qu'est-ce que c'était nul comme film. Aucun intérêt. Ni filmographique, ni porno.
Citer Signaler à l’administrateur
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

LA SELECTION

Unes4 138x180

DOSSIER

Stéréotypes dans les médias, à l'école, dans les jouets, le sport...

En savoir +

SEXISME ORDINAIRE

Juriste internationale réputée, sollicitée par l'ONU pour enquêter sur la violation des lois humanitaires...
« Bien rose, bien nunuche pour les filles. Y'a encore du taf... », constate Laurence Rossignol. ...

DON

SOUTENEZ LES NOUVELLES NEWS, FAITES UN DON (défiscalisé à hauteur de 66 %)

jaimelinfo_300x100

Agenda


SPEAK UP !
4 web-conférences interactives

1h30, devant votre écran,
Demandez le programme : Clic ici

SocialBuilder organise les

Rencontres "Education à l'Egalité F-H dans l'Enseignement supérieur"

Jeudi 15 novembre, de 8h30 à 12h30

A Télécom ParisTech, 46 rue Barault, Paris 13

Programme et inscription

<!--[if gte mso 9]> <w:lsdexception locked="false" priority="73" semihidden="false" unhid

DANS L'ACTUALITE

Dans la région Centre l'élue FN au Parlement européen, Jeanne Pothain, n'a jamais fait la moindre...
La directrice de la rédaction du New York Times a été poussée vers la sortie. Victime d'une réputation...
La ministre belge en charge des droits des femmes aurait-elle utilisé les médias pour discréditer...
A Albigny, les adjoints au maire sont 3 hommes et 1 femme. Un vote en deux fois a permis de contourner...

Les nouvelles brèves

Le parlement iranien vient de voter l'interdiction des formes de contraception permanente. Objectif :...
Le comité exécutif de la banque allemande comptait 18 hommes. Il y aura désormais... 1 femme et...
Une Saoudienne mariée à un toxicomane actuellement incarcéré vient d‘obtenir le divorce.

Débat du moment

Qu'est-ce que la richesse ?

Et si on changeait d'indicateurs pour orienter autrement les politiques publiques ?

Réagir !

Plus de Nouvelles News