La Jordanie, à son tour, signe la fin du mariage libérateur pour les violeurs

La chambre basse du Parlement jordanien a voté l'abrogation de l'article 308 du code pénal, qui permet aux violeurs d'échapper à la justice en épousant leur victime.


 


Un pays de plus met fin à l'impunité pour les violeurs. Le parlement jordanien a voté, mardi 1er août, l'abrogation de l'article 308 du code pénal. Cet article introduit en 1960 permet aux auteurs de crimes sexuels d'échapper à des sanctions pénales s'ils épousent leur victime. Ce vote doit encore être confirmé par la chambre haute du parlement jordanien, mais déjà de nombreux commentateurs et commentatrices saluent une « journée historique ».

https://twitter.com/Kmalkawi/status/892325571673325568

https://twitter.com/jordantimes/status/892325333311074305

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php