Julia Gillard vers la sortie

Gillard
Julia Gillard en janvier 2013. Par Nick-D, via Wikimedia Commons

Détrônée par son parti, la Première ministre australienne, féministe revendiquée, quitte ses fonctions après trois ans à ce poste.


 

Fin de partie pour Julia Gillard. La Première ministre australienne a été poussée vers la sortie, battue lors d'un vote de confiance interne au parti travailliste, mercredi 26 juin. C'est Kevin Rudd, celui-là même dont elle avait pris la place tout juste trois ans plus tôt, qui la remplace à la tête du gouvernement. A l'approche des élections législatives, prévues en septembre, le parti travailliste est distancé dans les sondages.

Julia Gillard était régulièrement contestée au sein de…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php