La justice russe face aux discriminations

Par Dmitry Petrov (http://russianplanes.net/ID26286) [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Deux hôtesses de l'air, mises sur la touche en raison de leur physique, ont à moitié remporté leur procès contre la compagnie aérienne Aeroflot. Tandis qu'une capitaine de navire remet en cause l'interdiction faite aux femmes russes d'exercer toute une série de professions.


 

Une cour d'appel de Moscou a donné raison, mercredi 6 septembre, à deux employées de la compagnie aérienne Aeroflot, qui dénonçaient une discrimination fondée sur le physique.

La compagnie russe a pris les mesures de toutes ses hôtesses de l'air, et interdit de service sur les…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php