Le paradoxe du CV anonyme

 

Le CV anonyme réduit l'impact du genre sur le recrutement des candidat(e)s. C'est le résultat le plus significatif qui ressort d'une évaluation sans précédent. Mais apparaît une autre conséquence tout à fait inattendue : le CV anonyme a un effet négatif sur les candidats de quartiers défavorisés.


En 2006, la loi sur l’égalité des chances a rendu obligatoire le CV anonyme pour les entreprises de plus de 50 salariés. Mais la mesure n'a jamais été appliquée, puisque le décret d’application correspondant n’a pas été publié. « Je veux que le CV anonyme devienne un réflexe pour les employeurs », annonçait le chef de l'Etat…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php