Lego voit toujours les filles en rose

Les garçons en policiers, les filles en rose à la cuisine. Noël vient le rappeler : les stéréotypes sexués ont la vie dure dans le monde du jouet. Et Lego compte les entretenir.


La sexualisation par les jouets, sujet inévitable à l'approche de Noël et de ses catalogues en rose et bleu (on peut rire jaune, par exemple, avec ce « top des jouets sexistes » à l'usage des filles.)

Si des progrès peuvent être constatés (1), les stéréotypes restent bien…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php