Mise en garde sur les dangers cachés des jouets

Des peintures toxiques aux nanotechnologies, les jouets ne sont pas forcément inoffensifs. Et la réglementation est insuffisante, dénoncent un réseau d'associations et des élues européennes.


Perturbateurs hormonaux, substances cancérigènes, neurotoxiques ou allergisantes... les jouets peuvent cacher des substances nocives. D'autant plus dangereuses que les enfants y sont plus sensibles.

Le réseau WECF (Women in Europe for a common future) avait installé, mercredi 16 novembre, un 'laboratoire éphémère' au centre de Paris pour tester la toxicité des jouets et profiter de l'approche de Noël pour appeler à la vigilance.

« Malheureusement, on ne peut pas rassurer les parents en disant…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php