Mort de Maryam Mirzakhani, première médaillée Fields

La mathématicienne Maryam Mirzakhan, médaille Fields 2014 © Stanford University

L’Iranienne Maryam Mirzakhani  était la première femme à être entrée dans le cercle des meilleurs mathématiciens. Elle inspirait les femmes scientifiques.

La mathématicienne Maryam Mirzakhani est morte samedi aux États-Unis, à 40 ans, d’un cancer. Originaire d’Iran, professeure à l’université américaine de Stanford, en Californie, elle avait reçu en 2014 la médaille Fields appelée parfois aussi "Prix Nobel des Mathématiques". Elle avait étudié à l’Université Sharif de Téhéran, la plus prestigieuse en Iran, et était titulaire d’un doctorat de Harvard (Massachussetts) où elle avait réalisé sa thèse sous la direction d’un autre médaillé Fields, McMullen.

Honorée et consciente de l’exemple qu’elle…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php