“Patate chaude”, le sexisme vise encore une femme politique italienne

patataLe quotidien Libero emploie un titre à connotation sexuelle à propos de la maire de Rome Virginia Raggi. La classe politique monte, une fois encore, au créneau contre le sexisme.


 

L'histoire sans fin... Le monde politique italien s'élève à nouveau contre le sexisme à l'encontre d'une de ses représentantes. En cause, cette fois, le gros titre à la une du quotidien Libero, vendredi 10 février, à propos de la maire de Rome, Virginia Raggi.

Ce titre : « Patata bollente », a non seulement le même sens que le « patate chaude » français, mais comprend également une connotation sexuelle. Un double sens que Libero…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php