Politique familiale : bons points et reproches de l’OCDE

L'OCDE voit dans la France un bon élève en matière de politiques familiales, mais regrette le recul de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans. Et appelle à un congé parental mieux partagé.


« Assurer le bien-être des familles ». Dans ce rapport, le premier du genre, publié mercredi 27 avril, l'OCDE établit un panorama des politiques familiales de ses 35 pays membres.

De manière générale, les pouvoirs publics doivent s'assurer, malgré la crise, que les politiques d’aide sociale protègent les plus vulnérables. Car « les familles avec enfants risquent d’être pauvres davantage aujourd’hui qu’au cours des décennies précédentes » avertit le rapport. « Des lieux de travail…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php