Politique familiale : bons points et reproches de l’OCDE

L'OCDE voit dans la France un bon élève en matière de politiques familiales, mais regrette le recul de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans. Et appelle à un congé parental mieux partagé.

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€