Racisme et laxisme, l’affaire Trayvon Martin

 

Aux États-Unis, ce n'est pas une attaque terroriste mais la mort par balle de Trayvon Martin, 17 ans, qui secoue le pays. Cet adolescent noir a été abattu par le chef de la milice de quartier d'une ville de Floride. Simplement parce qu'il avait l'air « suspect ». Et son meurtrier n'a pas été inquiété.

C'est là le « fardeau des garçons noirs en Amérique » : la correspondante du Monde Corinne Lesnes rapporte ce témoignage. Même remarque dans le journal Miami Herald, repris par Courrier International : « en quoi exactement ce jeune était-il "suspect" ?…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php