Seins politiques : nouvelle victoire judiciaire pour Femen

Quatre militantes poursuivies pour "exhibition sexuelle", pour avoir manifesté seins nus, ont été relaxées. Femen continue de réclamer la révision de la loi.


« Nos seins sont politiques » : la justice estime fondée cette revendication des Femen. Le tribunal correctionnel de Paris a relaxé, mercredi 28 juin, quatre militantes du mouvement féministe qui étaient poursuivies pour « exhibition sexuelle » pour avoir manifesté seins nus, contre la Manif pour Tous en octobre 2016 et pour la libération de Jacqueline Sauvage le mois suivant.

Lors de l'audience, fin mai, le parquet avait requis des jours-amende, considérant que « l'exhibition de la poitrine de la femme » constitue une exhibition sexuelle, un délit dans le droit français. Mais les juges ont…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php