Seules 2% des rues portent des noms de femmes

Suzanne Noel
Suzanne Noël

C'est le constat de l'ONG Soroptimist, qui entend en particulier donner davantage de visibilité à sa fondatrice Suzanne Noël.


 

En France, seules 2% des rues portent un nom de femme. Quand une plaque met une personnalité à l'honneur, c'est un homme dans 94% des cas. C'est ce qui ressort d'une étude menée par l’Union Française Soroptimist, publiée mardi 21 janvier.

L'ONG « de femmes au service des femmes » a étudié 63 500 rues dans 111 communes françaises où sont implantées ses clubs ; des villes moyennes comme Périgueux ou des métropoles

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php