Sommet UE-Japon : libre-échange au masculin

© European Union

Sommet UE-Japon le 6 juillet à Bruxelles. "Nombre de femmes dans la pièce : Union Européenne, 4 sur 18 ; Japon : 0 sur 19".


 

Des délégations 100% masculines, ce n'est pas spécifique à l'Iran. Le Japon en a montré un exemple frappant, jeudi 6 juillet à Bruxelles, lors d'un sommet entre l'Union européenne et le pays asiatique, destiné en particulier à conclure un accord de libre-échange.

Les trois têtes d'affiche étaient des hommes : Donald Tusk, président du Conseil européen, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, et Shinzo Abe, Premier ministre du Japon.

Mais…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php