Culture sexiste chez Uber : démissions en série

Travis Kalanick, PDG d'Uber, à la conférence LeWeb à Paris, décembre 2013. Par Heisenberg Media [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons

Un administrateur d'Uber démissionne... après une blague sexiste lors d'une réunion consacrée à la culture sexiste de l'entreprise. Tandis que le PDG de la société de VTC se met en congé.


 

Voici un cas d'école. Lors d'un conseil d'administration consacré à l'amélioration de la culture d'entreprise, et en particulier à la lutte contre le sexisme, un administrateur d'Uber s'est permis une blague... sexiste. Il a présenté des excuses et démissionné peu après, mardi 13 juin.

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php