En Allemagne, le “masculin neutre” devant la justice

Un débat sur l’écriture inclusive devant la plus haute juridiction allemande. Marlies Krämer, une militante de 80 ans, veut obtenir que sa banque cesse de l’appeler “client” au masculin.


 

En France, « dans les textes réglementaires, le masculin est une forme neutre qu’il convient d’utiliser pour les termes susceptibles de s’appliquer aussi bien aux femmes qu’aux hommes. » C’est ainsi que, voilà trois mois, le Premier ministre s’invitait dans le débat sur l’écriture inclusive.

En Allemagne, c’est aujourd’hui à la justice qu’il revient de se déterminer sur cette question : le masculin…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php