Angot, Rousseau, les médias et le combat contre les violences sexuelles

Indicibles violences, invisibilisation des femmes et de leurs combats : le spectacle de l’émission "On n’est pas couché" résume ce qui désespère Sandrine Rousseau. Marlène Schiappa demande au CSA de réagir.


 

L’affaire avait fait grand bruit avant même la diffusion de l’émission « On n’est pas couché » sur France 2 samedi 30 septembre. Dès les premiers mots prononcés par Sandrine Rousseau, Christine Angot avait violemment quitté le plateau de l’émission. Ce que ne supportait pas l’écrivaine, chroniqueuse de l’émission ,de la part de Sandrine Rousseau, invitée à présenter son livre Parler ?  Justement, que les femmes parlent au lieu de se « débrouiller » avec ça.

Une façon optimiste de voir…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php