Accueil Culture « Bande Organisée » 100% féminine dénonce le machisme dans le rap

« Bande Organisée » 100% féminine dénonce le machisme dans le rap

par Marie Bendjaballah

Huit rappeuses marseillaises ont repris le nouvel hymne rap de la cité phocéenne « Bande organisée » version féministe. A « Marseille on trouve des madames » 

Sur la même instru que « Bande Organisée », le tube le plus écouté de l’année qui fait vibrer la France entière, les Marseillaises Saaphyra, Veemie, Tehila Ora, Lil So, Ladyland, Léna Morgan, Mina West et Mely se sont réapproprié les codes du rap en dénonçant le machisme.

Sur l’album original 13’Organisé (avec le titre « Bande Organisée »), une seule artiste féminine : Keny Arkana qui est l’exception dans ce milieu masculin. Les huit rappeuses parlent de leur invisibilité dans ce milieu d’hommes. À travers cette reprise du morceau « Bande Organisée » 100% féminine, elles se solidarisent entre filles et montrent un talent qui n’a rien à envier aux garçons. 

Dans un entretien accordé à 20 Minutes, Tehila Ora dénonce : « C’est simple : nous, les rappeuses marseillaises, on est carrément transparentes ». Toujours dans la même interview, Lil So explique que « c’est difficile de percer quand t’es une fille dans un milieu d’hommes… ». Avec ce remix, elles ont mis la lumière sur les femmes.

Mise en ligne le 4 novembre sur Youtube, la reprise recense déjà un peu plus de 400 000 vues. Avec un couplet chacune, en 6 minutes, les rappeuses font revivre le son à leur manière en donnant une nouvelle ambiance et une bouffée d’air frais qui fait du bien aux femmes : « J’ai jeté la bague à tchikito, deux ans après je l’ai blacklisté ».

Le milieu du rap a toujours cultivé l’entre-soi masculin. En 2017,  ce titre de Chilla parlait de lui-même: « Si j’étais un homme ». Elle dénonçait le machisme et la misogynie avec une rafale de punchlines féministes : « J’regarderai le foot, toi tu feras la vaisselle. Je t’enverrai bien t’faire foutre quand tu me feras une scène. Si j’t’achète une chaîne, deviendras-tu ma chienne? Je te serai infidèle mais tu reviendras quand même »

Jul et sa bande n’ont qu’à bien se tenir. A « Marseille on trouve des madames » rappe la « bande organisée » féministe. 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire