Quand bébé pleure, les stéréotypes font leur nid

bébé pleure
Par rabble sur Flickr (CC BY-SA 2.0)

Il est impossible de différencier les pleurs d’un bébé garçon ou fille. Et pourtant, les adultes attribuent les pleurs les plus aigus aux filles et les plus graves aux garçons. Pire : les hommes surestiment l’inconfort des nourrissons lorsque les pleurs sont attribués à des garçons. 


  

Les pleurs des bébés ont-ils un sexe ? Non, répondent des chercheur.e.s, il n’y a pas de différence réelle entre les voix des nourrissons garçons et celles des filles. Ainsi, à endendre un bébé pleurer, il est quasiment impossible de déterminer son sexe. Impossible ? Les chercheur.e.s de l’Institut des neurosciences Paris-Saclay…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php