Femmes et Formule 1 : sortie de route pour Bernie Ecclestone

Bernie Ecclestone (à droite) à l'AWEurope le 19 avril 2016
Bernie Ecclestone (à droite) à l’AWEurope le 19 avril 2016

“Je ne sais pas si une femme est capable physiquement de conduire une Formule 1 rapidement.” Le patron de la F1 lance une nouvelle polémique.


 

C’est un vieux monsieur pas vraiment volubile qui s’exprimait, mardi 19 avril, lors de l’AWEurope, séminaire consacré à la communication pendant une semaine à Londres. Mais le boss de la Formule 1, Bernie Eccclestone, n’a pas manqué de lâcher des petites phrases polémiques. En affichant son admiration pour Donald Trump ou pour Vladimir Poutine, qui « devrait diriger l’Europe ».

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php