Caroline De Haas, cible de la haine du féminisme

La militante Caroline de Haas se met en retrait des réseaux sociaux. De la caricature, voire la falsification, de ses propos, jusqu’aux menaces, elle a subi tout ce qui peut être entrepris pour décrédibiliser le féminisme et faire des féministes des punching ball pour médias


 

Que l’on soit toujours, parfois, ou jamais d’accord avec Caroline de Haas, il faut lui reconnaître un talent exceptionnel pour interpeller et tenter, couche après couche, de sédimenter une opinion féministe. La militante, habituée aux joutes médiatiques et en ligne, a le cuir épais. Pourtant

css.php