Des piliers et des inconnues

De vieilles photos de dirigeants politiques soulignent les divergences de destins selon le sexe des courtisans.


C’est une image publiée dans le JDD, dimanche 2 juillet, qui illustre un article consacrée à la « revanche des DSK boys » d’anciens jeunes strauss-kahniens, devenus aujourd’hui des piliers du « pourvoir macronien ». On y voit Dominique Strauss-Kahn et sa jeune équipe de campagne lors de la primaire socialiste en novembre 2006. Douze jeunes gens autour de DSK : huit hommes et quatre femmes. Sur ces huit hommes, cinq sont nommés sur l’image, qui occupent aujourd’hui des rôles importants auprès d’Emmanuel Macron. Que sont devenu.e.s les autres ? L’histoire ne le dit pas.

Les…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php