Entraîneure de haut niveau, c’est tout un sport

Dans le sport de haut niveau, rares sont les femmes qui entraînent. Même d’autres femmes. Savoir jouer des coudes, se montrer disponible… ou pas : en basket, en natation et en gymnastique, trois de ces entraîneures racontent leurs parcours.



Peu nombreuses, encore moins visibles. Les femmes qui entraînent dans le sport de haut niveau en France sont rarissimes. Il n’est pas question ici de femmes entraînant des hommes, car les cas répertoriés sont des exceptions. Mais seulement de celles qui entraînent d’autres femmes. Et ces cas sont déjà très minoritaires. Les femmes représentent 37% des effectifs de sportifs de haut niveau, mais seulement 12%…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php