“Pour les femmes, les formations ne permettent pas d’évoluer”

Un nouveau rapport propose d’imposer aux organismes de formation des objectifs chiffrés pour faire de la formation un outil d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Une piste soutenue par Marlène Schiappa.


 

« On forme les hommes au leadership et les femmes à la bureautique ». C’est par ce constat lapidaire que Catherine Smadja résume le rapport qu’elle a remis, mardi 20 février, à Marlène Schiappa, la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes.

« Faire d’un système rénové de formation professionnelle un outil d’égalité au travail entre les femmes et les hommes », c’est donc l’enjeu de ce…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php