Garde du corps ou cadeau ? Les clichés sexistes du Figaro

Une femme sera chargée de la protection de François Hollande en visite en Grèce. En quelques lignes sur cette nouvelle, Le Figaro fait le plein de sexisme.


Plutôt inhabituel. Le Figaro a dû se fendre du mot d’excuses après la publication, dans son édition du lundi 19 octobre, de lignes sexistes, qui avaient enflammé les réseaux sociaux.

https://twitter.com/Le_Figaro/status/656072719654453249

Une brève du Figaro repérée par le journaliste d’Europe 1 Michel Grossiord. Le quotidien y relève que lors de la visite officielle de François Hollande en Grèce, le 23 octobre, c’est une femme, Evridiki Soulioti, qui sera chargée de la protection du chef de l’Etat. Et il suffit de quelques lignes au Figaro pour empiler les clichés. En…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php