La fin des Grid Girls, les femmes décoratives de la Formule 1

La fin des femmes décoratives sur les grilles de départ, annoncée par l’organisation du championnat de Formule 1, illustre une tendance de fond. Mais qui suscite des résistances.


La Formule 1 dit adieu aux Grid Girls. À partir de la nouvelle saison, qui s’ouvrira le 25 mars, Formula 1, l’organisateur du championnat de Formule 1, ne fera plus appel à ces « filles de la grille de départ », des mannequins chargées d’apporter du « glamour » avant un Grand Prix. Des jeunes femmes utilisées comme éléments décoratifs, dans un sport très masculin qui a revendiqué en 2017 une audience cumulée de 1,4 milliards de personnes dans le monde.

« Si l’emploi de Grid…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php