La déception Naomi Kawase

Mardi 23 mai, Vers la lumière était le premier film réalisé par une femme présenté cette année en compétition officielle au festival de Cannes. Malheureusement Naomi Kawase, pour une fois, nous déçoit.


 

Qui est-elle ?

Naomi Kawase est un monument du cinéma japonais actuel et la seule réalisatrice japonaise connue mondialement. Elle doit beaucoup au festival de Cannes : son premier long métrage Suzaku y a obtenu la Caméra d’or il y a vingt ans, puis La Forêt de Mogari le Grand Prix (l’étape juste avant la Palme d’Or) en 2007. En 2009, la Quinzaine des réalisateurs lui a…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php