Maya Surduts, hommages à une militante « intraitable »

Maya Surduts
Maya Surduts en mai 2015. Par europeanleftparty (capture d’écran Youtube)

La cofondatrice de la Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception ne poussera plus ses « coups de gueule légendaires ».


 

Hommages unanimes après le décès de Maya Surduts. Cette figure et grande gueule du féminisme est décédée mardi 13 avril à l’âge de 79 ans.

La ministre des Droits des femmes évoque « sa voix aussi grave que les combats qu’elle portait ». Maya Surduts aura surtout, depuis 20 ans, combattu pour le droit des femmes à disposer de leurs corps, notamment…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php