Moins de plein air pour les filles

plein_airUne étude américaine montre que les parents sollicitent moins leurs filles pour les activités de plein air. Ils reproduisent et entretiennent les stéréotypes.


 

Une publication des Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine montre que la moitié des enfants américains en âge préscolaire n’ont pas d’activité physique quotidienne en plein air. Et les filles moins que les garçons. Portant sur une cohorte de 8950 enfants américains, l’étude a mis en évidence cette différence : les parents sollicitent moins les filles que les garçons pour aller jouer dehors. Un écart de l’ordre de 16%.

Stéréotypes

D’après les chercheurs, la persistance de préjugés plus ou moins inconscients explique ce constat : selon les…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php