Le Prix Rafto pour Parveena Ahangar et Imroz Parvez, défenseur.e.s des droits humains au Cachemire

Depuis des années, Parveena Ahangar et Imroz Parvez dénoncent les violations des droits humains dans l’État indien du Jammu-et-Cachemire.


 

Il et elle cumulent « des décennies d’engagement en faveur des droits humains dans l’État indien du Jammu-et-Cachemire » : Parveena Ahangar et Imroz Parvez sont les deux lauréat.e.s du prix Rafto 2017.

Ce prix norvégien est décerné chaque année, depuis trente ans, à des défenseur.e.s des droits humains. Parveena Ahangar et Imroz Parvez en sont les lauréat.e.s 2017 en raison de « leur engagement de longue date pour dévoiler les violations des droits humains, promouvoir le…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php