Sexisme, LGBTphobie et racisme à la sauce talk-show

L’association des Journalistes LGBT a passé au crible 100 heures de talk-shows en novembre. Pour y relever 6 séquences racistes, 17 LGBTphobes, et 20 sexistes. A plusieurs reprises, des invités ont minimisé la parole des femmes sur les violences sexuelles.


 

« Un mois de sexisme, d’homophobie, de transphobie et de racisme servis sur les plateaux ». C’est le constat désolant dressé par l’AJL (Association des Journalistes LGBT), dans une étude dévoilée mercredi 20 décembre.

En 2016, l’association qui œuvre pour un meilleur traitement des thématiques LGBT au sein des…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php