Silhouettes de Dannemarie : pas de jurisprudence contre le sexisme dans l’espace public

Rassemblement féministe avant l’audience au Conseil d’Etat, le 30 août 2017

(Article mis à jour) Bien que “véhiculant des stéréotypes dévalorisants pour les femmes” les silhouettes de Dannemarie pourront revenir dans la rue. Le Conseil d’Etat n’a pas considéré que le principe d’égalité entre les femmes et les hommes est une “liberté fondamentale” justifiant une procédure de référé-liberté.


 

Bien que « véhiculant des stéréotypes dévalorisants pour les femmes », les silhouettes sexistes pourront faire leur retour dans les rues de Dannemarie. Dans son ordonnance rendue vendredi 1er septembre, le juge des référés du Conseil d’État a annulé l’ordonnance…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php