Soda des riches, soda des pauvres

Les mêmes étiquettes, mais des produits de moindre qualité pour certaines populations. En Europe, des producteurs utilisent des ingrédients meilleur marché pour les pays de l’Est. En France, les taux de sucre sont plus élevés en outre-mer, où sévit l’obésité.


 

Les Français d’outre-mer vont continuer à manger et à boire des produits plus sucrés que dans l’Hexagone. C’est pourtant là que les taux d’obésité sont les plus élevés (deux fois plus qu’en métropole, chez les enfants), une obésité que « certaines pratiques discutables de l’industrie agroalimentaire viennent encore accentuer », souligne le député de Guadeloupe Victorin Lurel. En effet, hors de métropole, « des produits de consommation courante ont…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php